Information du public

01/2019 – Tri des emballages, on vous simplifie la vie !

A compter du 1er janvier 2019, vous pourrez déposer tous vos emballages dans le bac de tri. La nouveauté : tous les emballages plastiques sont maintenant recyclés et valorisés.

Vers plus de recyclage

Jusqu’à présent, seuls les bouteilles et flacons en plastique pouvaient être déposés dans le conteneur de tri aux côtés des emballages en métal, en papier et en carton. Les autres emballages en plastique devaient être jetés avec les ordures ménagères car on ne savait pas les recycler. Ces emballages étant de plus en plus nombreux, tous les acteurs du tri, de la collecte et du recyclage ont travaillé ensemble afin de tester des méthodes pour les recycler. Moderniser les centres de tri, trouver des débouchés pour le plastique recyclé… Des solutions ont été trouvées et aujourd’hui, pour recycler plus, il suffit de trier plus d’emballages !

Et en pratique ?

Les nouvelles consignes de tri dans la commune remplacent les consignes nationales (notamment celles présentes sur les emballages). Pour vous aider :

1/ C’est un emballage ? Déposez-le dans le bac de tri !

2/ Inutile de le laver, il suffit de bien le vider.

3/ Déposez vos emballages en vrac dans le bac (pas dans un sac).

La Communauté de Communes a préparé quelques mémos pour vous aider à mieux trier, que vous pouvez imprimer

A recycler :

Dans le bac emballages (Jaune) : emballages en métal, en papier, en carton, briques alimentaires et tous les emballages en plastique, sans exception ! Quelques exemples : bouteilles, flacons de salle de bains, bidons de lessive, pots de yaourts, barquettes de beurre, de viande, films, blisters et sacs plastiques, pots de crème cosmétique ou encore boîtes de poudre chocolatée…

Dans le conteneur à verre : emballages en verre.

Désormais, plus de doute : tous les emballages se trient !

 

11/2018 – LES ADMINISTRES, ACTEURS DE LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE

Le capricorne est un insecte xylophage qui s’attaque au bois contenu dans nos habitations et s’en nourrit. Son goût prononcé pour les charpentes n’a d’égal que sa voracité. Les toitures de l’église Saint Roch et du bâtiment communal en témoignent.

La vermoulure sur les chevrons et les pannes a été détectée par des conseillers municipaux qui sont allés visiter les combles.

Devant ce constat alarmant et la nécessité impérieuse de procéder à un traitement de fond de ces deux charpentes, des devis ont été demandés à des entreprises spécialisées.

Le Conseil Municipal a décidé d’inscrire au budget 2018 la dépense correspondante, tout en sollicitant l’évêché pour une aide financière. Une participation de la paroisse a été accordée sur le principe, à charge d’une part pour la communauté Saint Euphémie, d’organiser une souscription à destination des paroissiens et d’autre part pour la Mairie, de lancer un appel aux dons en direction des Rochebaudinois.

Grâce aux fonds recueillis, la charpente de l’église, qui fait partie intégrante de l’histoire du village et du patrimoine culturel, pourra être sauvée. Nous pourrons ainsi continuer à vous y accueillir en toute sécurité.

En parallèle de ces travaux d’urgence, un mécène a permis la rénovation d’une partie du plafond et de la rosace de la chapelle Notre-Dame de Sénisse, que vous avez pu admirer cet été.

11/2018 – Les chemins, droits et obligations (code de la voirie routière)

Il existe sur le territoire de nos communes quatre types de chemin :

1) Les chemins communaux :
1.1) Les chemins vicinaux : propriété de la commune, ils font partie du domaine public et sont à ce titre utilisables par tous. Leur entretien est à la charge de la commune.

1.2) Les chemins ruraux : propriété de la commune, ils font partie de son domaine privé mais celle-ci n’a pas l’entretien à sa charge. En effet, sur ce type de chemin ce sont les utilisateurs qui doivent entretenir le chemin.

2) Les chemins d’exploitation : créés lors des remembrements de parcelles sur la commune, leur entretien est à la charge de l’association de remembrement. Généralement redonnés à la commune en cas de dissolution de l’association, ils deviennent alors généralement des chemins ruraux.

3) Les droits de passage : ce droit, acté sur les documents notariaux, permet de desservir des parcelles qui ne sont pas desservies par un autre type de chemin. Leur entretien est à la charge des utilisateurs.

4) Les chemins privés : chemin passant sur la propriété d’une personne et réservé à son usage (ne menant qu’à des parcelles appartenant au propriétaire du chemin et n’étant pas propriété de la commune). L’entretien est à la charge de l’utilisateur.

Dans tous les cas, les propriétaires des parcelles longeant les chemins sont responsables de tous risques venant de leur propriété et pouvant causer un danger sur les chemins (chute d’arbre, éboulement de mur ou de talus etc.). Ils doivent être assurés par un contrat de type responsabilité civile et peuvent être mis en demeure de réparer les dégâts causés au chemin.

12/2017 – France Alzheimer Drôme, notre énergie pour le mieux-être de tous

France Alzheimer s’engage à soutenir les personnes malades et leur famille, former les aidants familiaux, les bénévoles et les professionnels, sensibiliser l’opinion et impliquer les pouvoirs publics et contribuer aux progrès de la recherche.

L’association vous propose un dispositif d’actions multiples pour permettre à chacun de mieux vivre la maladie au quotidien : café-mémoire, antennes et haltes-relais, entretien individuel, séjours vacances, suivi malade jeune, groupe de parole, atelier relaxation et formation des aidants.

L’antenne la plus proche de Rochebaudin est à Montélimar : 04 75 53 01 44.

France Alzheimer Drôme est située 33 avenue de Verdun à Valence. Tél 04 75 79 17 08 et messagerie : fadrome@orange.fr – site : www.francealzheimer-drome.org // facebook : France Alzheimer DROME.


11/2017 – Contre les violences faites aux femmes, ensemble pour l’égalité hommes-femmes 

REMAID*, l’association d’aide aux victimes, de médiation et d’activités socio-judiciaires est à votre disposition et propose gratuitement une écoute privilégiée et confidentielle, une aide psychologique, une information sur les droits, un soutien et un accompagnement dans les démarches et une orientation si nécessaire vers d’autres services professionnels.

Les permanences de l’association REMAID à Montélimar sont les suivantes :

– Commissariat de police rue Paul Loubet : le lundi de 8h30 à 11h sans rendez-vous et le mercredi matin sur rendez-vous

– Maison des services publics – quartier St Martin – 1 avenue St Martin – bureau n°316 : le vendredi de 8h30 à 11h sans rendez-vous

– Mairie annexe Chapeau Rouge : sur rendez-vous

REMAID est aussi présente à Crest, Die, Livron, Loriol, Donzère, Nyons, Pierrelatte, St Paul Trois Châteaux, Romans, Valence, Tain l’Hermitage, St Jean en Royans, St Rambert d’Albon et St Vallier.

Pour prendre rendez-vous, contactez-les au 04 75 55 39 34.

Site internet : www.remaid.fr  // mail : remaid.inavem26@orange.fr // N° national 08VICTIMES ou 08 842 846 37.

*Réconfort, Ecoute, Médiation, Aide, Information sur les Droits


11/2016 – La Direction Générale des Finances Publiques propose un nouvel accueil

La Direction Générale des Finances Publiques s’est engagée au plan national dans une démarche volontariste d’amélioration de son dispositif d’accueil.

A compter du 1er octobre 2016, un centre de contact est entré en service concernant la Drôme qui fait ainsi partie des 14 premiers départements dans lesquels ce dispositif est déployé.

Cette plate-forme d’accueil à distance (téléphone et courriel), qui a pour mission l’information et l’accompagnement des usagers particuliers dans leurs démarches auprès des centres des finances publiques, offre des plages horaires élargies :
par téléphone, les jours ouvrés, du lundi au vendredi de 8h30 à 19h,
et par internet à partir de l’espace personnel de l’usager sur le site www.impots.gouv.fr.

Les agents du centre de contact (fonctionnaires des finances publiques comme leurs collègues) réaliseront également à distance certains actes de gestion simples, tels que le traitement des changements d’adresse, la fourniture de formulaires, de copies d’avis d’imposition, d’extraits de plan cadastraux et de relevés de propriété, ou encore la prise en charge des difficultés de paiement.

Le numéro de téléphone spécifique du centre de contact 0811 706 600 (0,06 € la minute plus le prix de l’appel) figurera sur tous les avis d’imposition à venir et notamment sur les avis d’imposition de la taxe d’habitation payables au 15 novembre de cette année. En 2017 il figurera également sur les déclarations de revenus.

04/2016 – Bennes à ordures et déchets : si on en parlait ?

La Mairie constate régulièrement le dépôt sauvage de déchets à côté des bennes de collecte placées dans le village. Aller à la déchetterie pour déposer un vieux coussin ou un bidon vide peut passer pour une perte de temps. Du coup, ce sont les points de collecte communaux comme celui de Rochebaudin qui sont envahis. Alors, la prochaine fois qui vous irez à la déchetterie, parlez-en à vos voisins, proposez-leur du covoiturage pour vos déchets et faites reculer les incivilités.

04/2016 – Amélioration de l’habitat 2016 : forte relance en faveur des économies d’énergie

Les objectifs du Programme “Habiter Mieux” ont été augmentés à 70 000 logements (au lieu de 50 000). En conséquence, les plafonds de ressources pour bénéficier des subventions pour l’éco-rénovation ont été augmentés et les subventions ont été étendues aux accédants à la propriété.

03/2016 – La norme de diffusion de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) évolue prochainement sur l’ensemble du territoire métropolitain

Elle permettra de diffuser des programmes en haute définition sur l’ensemble des 25 chaînes nationales gratuites de la TNT, avec une meilleure qualité de son et d’image. Cette évolution va également permettre de libérer des fréquences pour le déploiement du très haut débit mobile (services 4G de la téléphonie mobile) dans les territoires.

09/2015 – Abandon d’animaux domestiques

Au vu des nombreux chats abandonnés par leurs maîtres à Rochebaudin, nous rappelons que les propriétaires d’animaux de compagnie ont un devoir de responsabilité à leur égard. Cette responsabilité est confirmée par l’article 521-1 du Code Pénal qui prévoit pour son auteur une peine de 2 ans d’emprisonnement et à 30000 euros d’amende.
Pour de plus amples renseignements : www.la-spa.fr ou 01 43 80 40 66.